Légère hausse du CA 2013 d'Ipsen

le
0

PARIS (Reuters) - Ipsen a publié mardi pour l'exercice 2013 un chiffre d'affaires en légère hausse, soutenu par les performances de son activité de médecine de spécialité, dont la croissance avait été revue à la baisse l'an dernier, tandis que celles de la médecine générale s'avèrent un peu meilleures qu'attendu.

Au total, les ventes du deuxième laboratoire pharmaceutique français s'inscrivent à 1.224,8 millions d'euros quand les analystes tablaient sur un montant de 1.266 millions d'euros selon le consensus Thomson Reuters. Elles sont en croissance de 2,2%, hors effets de changes, ramenée à 0,4% en données publiées.

En médecine de spécialités (uro-oncologie, endocrinologie, neurologie), le chiffre d'affaires annuel est en progression de 3%,tandis qu'en médecine générale il baisse de 0,1% hors effets de changes.

Fin août, Ipsen avait ramené à 3% sa prévision de croissance de ses ventes de médecine de spécialités, au regard d'une fourchette initiale comprise entre 6,0% et 8,0% auparavant, du fait de la détérioration des conditions de marché au Moyen-Orient et en Chine.

Il avait alors dit s'attendre à un recul de l'ordre de 1% de ses activités en médecine générale.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires d'Ipsen s'inscrit en repli de 2% hors effets de changes, à 293 millions d'euros, repli ramené à 0,6% en données publiées.

Pour cette dernière partie de l'année, les ventes du groupe réalisées en Amérique du nord sont en baisse de 22% à données publiées, conséquence d'une rupture des stocks d'Increlex, un traitement des retards de croissance chez l'enfant, intervenue en juin dernier.

En Bourse, l'action a clôturé lundi à 31 euros pour une capitalisation boursière de 2,61 milliards d'euros. Elle a perdu 9,78% depuis le début de l'année après un gain de 50,89% l'an dernier.

Noëlle Mennella, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant