Légère hausse des Bourses européennes en début de séance

le
0
PETITE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE
PETITE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent légèrement lundi dans les premiers échanges, essentiellement portées par le compartiment des matières premières après la baisse du dollar vendredi qui a suivi la publication de chiffres de l'emploi très inférieurs aux attentes aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 grignote 0,05% à 4.424,14 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de %0,18 alors qu'à Londres le FTSE gagne 0,72% grâce à son important compartiment minier. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,13% et le FTSEurofirst 300 de 0,02%.

L'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières bondit de quelque 2,1%, affichant de loin la plus forte hausse sectorielle, devant l'automobile (+0,51%), la chimie (+0,42%) et le pétrole (+0,36%).

Le dollar regagne à peine 0,05% face à un panier de devises internationales après avoir perdu près de 1,8% vendredi, sa plus forte baisse en quatre mois.

Le nombre de créations d'emploi en mai aux Etats-Unis ayant été très nettement inférieur aux attentes, la perspective d'une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale dans moins de 10 jours paraît désormais totalement exclue aux yeux des intervenants de marché.

Favorisés par l'accès de faiblesse du dollar, monnaie d'échange des principales matières, le cours du cuivre avance de quelque 1,3%, celui de l'aluminium de 0,6% et le zinc de près de 1,7%.

Les cours du pétrole sont également bien orientés et le Brent (+1,17%), également aidé par des perturbations de l'offre avec les attaques d'installations pétrolières au Nigeria, est repassé au dessus de la barre des 50 dollars.

Sur le marché des changes, la livre perd 0,66%, à 1,4424, face au dollar après que deux sondages placent le camp du "Brexit" devant le camp des partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, avec une marge d'avance de deux à quatre points, en vue du référendum du 23 juin.

La monnaie britannique est tombée jusqu'à 1,4352 dollar, un creux de trois semaines. L'euro avance pour sa part de 0,65% face à la livre, à 0,788 pence.

Rio Tinto (+4,86%), Anglo American (+4,81%) et BHP Billiton (+3,87%) affichent les trois plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

Valeo, à -66%, apparaît en tête des baisses mais ce recul est mécanique après la division par trois du nominal de ses actions, une mesure qui avait été annoncée le 26 mai et qui vise à accroître la liquidité du titre.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant