Légère hausse des Bourses européennes dans les premiers échanges

le
0
LA BOURSE DE PARIS AVANCE EN DÉBUT DE SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS AVANCE EN DÉBUT DE SÉANCE

(Reuters) - Les principales Bourses européennes s'affichent en légère hausse jeudi matin, soutenues par des résultats de sociétés rassurants mais la prudence reste de mise.

À Paris, le CAC 40 avance de 10,33 points ou 0,30% à 3.436,82 points après un quart d'heure d'échanges. À Francfort, le Dax progresse de 0,15% et à Londres, le FTSE prend 0,16%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 gagne 0,26%.

La hausse de 1,13% de la Bourse de Tokyo, à un plus haut en clôture depuis quatre semaines, apporte également un soutien.

"Nous sommes relativement positifs à plus long terme mais on va rester confinés dans des marges étroites pendant les prochains mois jusqu'à ce qu'il y ait un tournant en termes de croissance", estime Philip Poole, stratégiste chez HSBC Global Asset Management.

L'euro s'affermit légèrement à près de 1,30 dollar sur le marché des changes tandis que le marché obligataire évolue peu en attendant du nouveau sur l'Espagne, qui tarde à faire une demande officielle d'aide financière à ses partenaires européens. Les futures sur Bunds reculent néanmoins dans le sillage des Treasuries américains, après le communiqué de politique monétaire de la Fed qui a réaffirmé son engagement à soutenir l'économie.

L'attention des investisseurs se focalise sur la bordée de résultats de sociétés du jour.

Unilever (+3,39%) signe la meilleure performance de l'EuroStoxx 50 en réaction à un chiffre d'affaires meilleur que prévu, réalisé grâce à la demande dans les pays émergents.

Le groupe chimique BASF, dont les résultats ont fait meilleure impression que ceux des concurrents américains DuPont et Dow Chemical, suit avec un gain de 1,39%.

Axa (+1,24%), Sanofi (+1,23%), Schneider Electric (+1,18%) et Air Liquide (+0,89%) se distinguent également après leurs publications du matin.

Parmi les valeurs de second rang, on remarque les hausses de Randstad (+3,47%) et de Gemalto (+3,00%), là encore en réaction à leurs résultats.

A la baisse, Daimler perd 2,75%, plus fort recul de l'EuroStoxx 50, après avoir averti mercredi soir sur ses bénéfices.

Hors de l'indice, WPP, le numéro un mondial de la publicité, chute de 3,22% après avoir revu à la baisse ses prévisions de résultats annuels pour la deuxième fois. Dans son sillage, Publicis Groupe trébuche de 1,9%.

Aux banques, Santander (+0,12%) résiste après l'annonce d'un recul de 66% de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année.

Aux télécoms, France Télécom se reprend de même (+0,52%) après une ouverture en nette baisse en réaction à la baisse de ses prévisions de dividende pour 2012 et 2013.

Les publications des entreprises se poursuivront à la clôture avec, en France, les chiffres d'affaires trimestriels de PPR, Renault, Saint-Gobain, Vinci, Thales et Areva.

Sur le marché pétrolier, la hausse des ventes de maisons neuves annoncée mercredi aux Etats-Unis permet aux cours du brut de rebondir modérément après sept séances de baisse - une série sans précédent depuis 2010.

Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant