Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance

le
0
LÉGÈRE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE
LÉGÈRE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en légère hausse à la mi-séance mercredi en Europe, soutenues entre autres par l'annonce d'une sortie de la zone euro de la récession au deuxième trimestre, qui favorise la poursuite du rebond entamé il y a maintenant sept semaines.

A 11h00 GMT, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagnait 0,23% et l'EuroStoxx 50 0,14%. A Paris, le CAC 40 progressait de 0,35% à 4.106,46 points après avoir inscrit un nouveau plus haut de l'année. Francfort s'adjugeait 0,13% et Londres 0,02%.

A 0,3%, la croissance dans la zone euro a été un peu plus forte que prévu au deuxième trimestre, tirée entre autres par le rebond des économies allemande et française.

"Il y a des signes d'amélioration en Europe, où les actions restent bon marché quel que soit le critère de valorisation retenu, ce qui n'est plus justifié", commente Jeanne Asseraf-Biton, responsable de la recherche de Lyxor Asset Management.

La progression des grands indices est toutefois limitée par la baisse de plusieurs poids lourds de la cote, comme Rio Tinto (-2,02), AstraZeneca (-1,78%) ou Royal Dutch Shell (-0,7%) après le détachement de leur dividende.

Autre baisse marquée, le géant allemand de l'électricité RWE cédait 4,8% après l'annonce d'une baisse des capacités.

A la hausse, l'assureur Swiss Life prenait 3,7% après ses résultats semestriels, meilleurs qu'attendu.

De son côté, Wall Street est pour l'instant attendue en repli mais la tendance réelle à l'ouverture pourrait dépendre des chiffres des prix à la production, attendus à 12h30 GMT.

Sur le marché des changes, l'euro ne profite guère des chiffres de la croissance et cède même un peu de terrain face au dollar, orienté à la hausse face aux autres grandes devises.

Le pétrole, lui, se replie, tout près de 109 dollars le baril pour le Brent, la crainte d'une baisse des achats de la Réserve fédérale américaine dès le mois prochain pesant de nouveau sur la tendance.

Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant