Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en légère progression mardi à mi-séance, après les résultats contrastés de certains grands groupes et dans l'attente des annonces des principales banques centrales.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,14% (5,69 points) à 3.974,60 points à 10h34 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,08% et à Londres, le FTSE 0,14%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,25%.

Les contrats sur indices prédisent une ouverture allant de +0,06% pour le Dow Jones à +0,15% pour le Nasdaq.

Parmi les entreprises européennes ayant déjà publié leurs résultats du deuxième trimestre, soit environ un tiers, 55% d'entre elles ont battu ou atteint le consensus.

Après l'annonce ce matin de l'amélioration du moral des ménages allemands, le sentiment économique s'est encore amélioré en juillet en zone euro, soutenu notamment par un regain d'optimisme dans les quatre plus grandes économies du bloc.

Aux valeurs, EDF bondit de 7,34% et signe la meilleure performance de l'indice parisien après avoir relevé mardi son objectif de performance opérationnelle pour 2013, grâce à un solide premier semestre.

Deuxième meilleure performance du CAC, Air Liquide (+2,65%) a publié mardi des résultats semestriels soutenus par ses acquisitions, des mesures d'économies en Europe et une amélioration de son activité au deuxième trimestre.

A rebours de la tendance, l'indice regroupant les valeurs énergétiques européennes (-1,07%) marque la plus fort repli sectoriel, plombé par BP (-4,653%), qui a annoncé mardi un recul plus marqué que prévu au deuxième trimestre en raison notamment d'une baisse des cours et de la production.

Barclays chute de 6,827%, le plus fort recul de l'Eurostoxx50, après avoir annoncé mardi qu'elle allait lever 5,8 milliards de livres auprès de ses actionnaires afin notamment de se conformer aux exigences posées par le régulateur bancaire britannique.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds sont en très léger repli (-0,06%) après l'annonce d'une amélioration du moral des ménages allemands et du sentiment économique au sein de la zone euro.

Rome a placé mardi 3,75 milliards d'euros d'obligations à échéance 10 ans avec un rendement à 4,46%, un record depuis le mois de mai, contre 4,55% lors de l'adjudication de fin juin. Le Trésor a également émis 3 milliards d'obligations à cinq ans au taux de 3,22%, contre 3,47% lors de la précédente opération.

Le dollar réduit sa hausse face à la monnaie japonaise mais se maintient au dessus du seuil des 98 yens. L'euro est reparti en légère progression face au billet vert autour de 1,3266 dollar.

Le Brent reste en léger repli mais se maintient au dessus du seuil des 107 dollars le baril dans l'attente des statistiques américaines publiées cette semaine.

Constance De Cambiaire pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant