Légère dégradation du moral des consommateurs allemands

le
0
LE MORAL DES CONSOMMATEURS ALLEMANDS SE DÉTÉRIORE
LE MORAL DES CONSOMMATEURS ALLEMANDS SE DÉTÉRIORE

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le moral des consommateurs allemands a connu une légère dégradation à l'approche du mois d'octobre mais reste à ses plus hauts niveaux en plus de 10 ans, montre l'enquête mensuelle GfK publiée mercredi, qui suggère que la consommation devrait compenser l'affaiblissement des exportations.

L'indice GfK, calculé à partir d'une enquête auprès d'un échantillon de 2.000 personnes, s'est établi à 10,0 contre 10,2 à l'approche de septembre. Le consensus Reuters le donnait inchangé, à 10,2.

Un taux de chômage au plus bas depuis la réunification, la hausse des salaires et un loyer de l'argent extrêmement faible ont dopé le pouvoir d'achat des Allemands ces dernières années.

"Les conséquences (du vote en faveur d'un 'Brexit') pour les économies européennes, et avant tout l'économie allemande, restent complètement incertaines", a déclaré Rolf Bürkl, analyste chez GfK.

"Néanmoins, GfK confirme sa prévision selon laquelle une augmentation d'environ 2% en 2016 des dépenses réelles de consommation privée est possible et réaliste", a-t-il ajouté. "La consommation reste en conséquence un pilier important de la croissance économique en Allemagne."

Un sous-indice mesurant les perspectives de l'économie allemande a baissé pour le troisième mois d'affilée, reflétant la crainte des consommateurs allemands d'un tassement de la conjoncture économique du pays dans les mois à venir.

Les indicateurs et enquêtes publiés cet été ont été mitigés.

L'enquête GfK montre aussi que les attentes des consommateurs en matière de revenus et leur propension à acheter restent à des niveaux soutenus, au-dessus des 50,0 points, malgré un repli par rapport au mois dernier.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant