Légère décélération de la reprise du marché automobile européen

le
1
HAUSSE DE 6,9% DU MARCHÉ AUTOMOBILE EUROPÉEN EN AVRIL
HAUSSE DE 6,9% DU MARCHÉ AUTOMOBILE EUROPÉEN EN AVRIL

PARIS (Reuters) - La reprise du marché automobile européen a légèrement décéléré en avril, avec une hausse de 6,9% des immatriculations de voitures neuves contre +10,8% en mars, mais, en termes de volumes, il s'agit du meilleur mois d'avril depuis 2009, montrent les chiffres publiés mardi par l'ACEA.

Selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), les ventes de voitures dans l'Union européenne et les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE, qui inclut Suisse, Norvège et Islande) s'élèvent à 1.209.551 et affichent ainsi leur vingtième mois consécutif de hausse.

Sur les quatre premiers mois de l'année, leur progression atteint 8,1%, contre +8,5% sur la période janvier-mars, à 4.848.058.

La seule Union européenne affiche également une croissance de 6,9% des immatriculations de voitures neuves en avril, à 1,166 million.

"Tous les grands marchés ont contribué positivement à la croissance globale, particulièrement l'Italie (+24,2%), qui a affiché une croissance à deux chiffres, suivie par l'Allemagne (+6,3%), le Royaume-Uni (+5,1%), l'Espagne (+3,2%) et la France (+2,3%)", précise l'ACEA dans un communiqué.

Sur les quatre premiers mois, c'est le marché espagnol qui affiche la plus forte hausse (+23,9%), suivi de l'Italie (+16,2%), de Royaume-Uni (+6,4%), de l'Allemagne (+6,4%) et de la France (+5,6%).

Seuls six pays de l'UE ont vu leur marché automobile se contracter depuis le début de l'année: l'Autriche (-5,3%), le Portugal (-4,4%), le Luxembourg (-3,6%), la Finlande (-2,1%), la Belgique (-1,7%) et la Croatie (-1,7%). En dehors de l'UE, les ventes de voitures neuves en Norvège accusent une baisse de 0,9% sur la période janvier-avril.

Le mois d'avril dans l'ensemble UE-AELE a été particulièrement favorable aux marques du groupe Renault dont les ventes ont progressé de 15,3% sur un an (+15,6% pour Renault, +14,7% pour Dacia), à celles de Fiat Chrysler (+13,4%) et à celles de BMW (+12,0%).

L'autre grand constructeur français, PSA Peugeot Citroën, a fait moins bien que le marché dans son ensemble, avec une hausse de ses ventes limitée à 2,5%, sous le coup notamment d'une chute de 17,2% des ventes de DS (contre +5,8% pour Peugeot et +1,1% pour Citroën).

Toyota (-0,3%) et surtout Honda (-25,3%) sont les seuls groupes automobiles à avoir subi une baisse de leurs ventes en avril en Europe.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mardi 19 mai 2015 à 08:27

    la situation ne s'arrange pas. le chômage continue, les investissements sont réduit au minimum. La voiture n'est pas une priorité, si rien ne change