Léger repli des ventes mondiales de PSA au 1er semestre

le
1
BAISSE DE 0,2% DES VENTES MONDIALES DE PSA AU 1ER SEMESTRE
BAISSE DE 0,2% DES VENTES MONDIALES DE PSA AU 1ER SEMESTRE

PARIS (Reuters) - PSA a fait état d'un léger repli de ses ventes mondiales au premier semestre, la performance solide du groupe en Europe, où il prévoit un effet négatif post-Brexit sur le marché en deuxième partie d'année, étant occultée par une chute des ventes en Chine.

Le deuxième constructeur automobile européen, dont la France est redevenue le premier marché en repassant devant la Chine, a commercialisé sur les six premiers mois de l'année 1,54 million de véhicules - voitures et utilitaires légers - soit une baisse de 0,2%.

Seule la marque Peugeot a affiché une croissance (+0,5%), contre -1,0% pour Citroën, en pleine transformation, et -2,9% pour DS, la nouvelle marque haut de gamme du groupe.

"(La Chine) est un marché qui s'occidentalise, qui n'est pas en pleine croissance, qui change et évolue", a souligné le directeur Europe de PSA, Denis Martin, au cours d'une téléconférence de presse. "La transformation est en cours (...) pour s'adapter à ce nouvel environnement."

Au premier semestre, les ventes du groupe en Chine et Asie du Sud-Est ont chuté de 19,4%, tandis qu'en Europe, elles ont grimpé de 7,4% à 1,05 million d'unités.

Du coup, la part des ventes sur le marché européen a bondi à 68,4%, contre 63,5%, alors que l'internationalisation des ventes est au coeur de sa stratégie.

"Certes les autres régions ne sont pas à la dimension de ce qu'est l'Europe, mais il ne faut pas que les résultats en Europe masquent les progression qui ont lieu dans les autres région", a souligné Denis Martin, en référence notamment au bond de 16,4% des ventes en Amérique latine.

A l'échelle mondiale, PSA se retrouve distancé sur la période par son compatriote Renault, qui a atteint avec ses deux marques Renault et Dacia 1,57 million d'unités. Au premier semestre 2015, PSA était devant Renault.

Le groupe a confirmé les objectifs moyen terme de son plan stratégique et sa prévision de croissance du marché automobile européen, de 4%, sur l'ensemble de 2016. Denis Martin a souligné s'attendre à un léger repli du marché au second semestre dans le sillage du Brexit.

(Gilles Guillaume, édité par Julien Ponthus)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • albert__ il y a 5 mois

    PSA ne publie pas - pour l'instant - ses tableaux habituels. Pas d'indication sur les régions eurasie, inde pacifique, ou afrique moyen orient et pas d'indication sur le mois de juin seul en Europe en ou Chine. Néanmoins, avec les calculettes, on peut déterminer un +1.8% en Europe en juin et un -13.3% en Chine...