Léger rebond du CAC 40 malgré les télécoms.

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont modestement rebondi, corrigeant en partie la sanction boursière exagérée de vendredi. Après avoir cédé 1,43% lors de la séance précédente, l’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,53% à 4 345,22 points. L’EuroStoxx a, lui, gagné 0,30% à 2 962,28 points. Wall Street évoluait pour sa part proche de l’équilibre, avec un indice Dow Jones cédant 0,19% à 17 758,99 points.

Alors que la séance de vendredi a été dominée par l'annonce de créations d'emplois supérieures aux attentes aux Etats-Unis, les données économiques de ce lundi n'étaient pas suffisamment importantes pour imprimer leur marque sur la tendance. Les investisseurs ont notamment pris connaissance d'une progression conforme aux attentes, +1,7%, des commandes à l'industrie aux Etats-unis en février.

De la même façon, ni le marché pétrolier, ni celui des changes n'ont été en mesure d'influencer les actions. Les cours du pétrole évoluaient proches de l'équilibre, avec un baril de Brent en retrait de 0,26% à 38,57 dollars, de même que l'euro/dollar : -0,16% à 1,1375 dollar.

Si la macroéconomie n'a pas été en mesure d'animer les marchés, la cote parisienne a, elle, été agitée par le secteur des télécoms. L'échec du rachat de Bouygues Telecom par Orange a envoyé par le fond l'ensemble du secteur. Les reculs s'échelonnaient de -6,17% pour Orange à -17,99% pour SFR-Numericable.

Déçus par les télécoms, les investisseurs se sont rabattus sur le secteur de la santé, Sanofi (+4,37%) finissant en tête du CAC 40. Cette tendance était aussi à l'oeuvre en Europe, son concurrent allemand, Merck (+3,4%) ayant clôturé en tête du Dax 30.

Arcelor-Mittal (+1,93%) a pour sa part prolongé sa progression, toujours porté par les espoirs de rationalisation du secteur en Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant