Léger rebond des Bourses européennes à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN PETITE HAUSSE À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN PETITE HAUSSE À L'OUVERTURE

(Reuters) - Les principales Bourses européennes tentent un rebond vendredi à l'ouverture, après plusieurs séances de baisse, à l'occasion d'une séance rythmée par une salve de statistiques européennes.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,15% à 4.446,39 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,09% et à Londres, le FTSE prend 0,17%. L'indice EuroStoxx 50 progresse de 0,15%.

Le FTSEurofirst 300, en hausse de 0,08% dans les premiers échanges, devrait mettre fin à dix hausses hebdomadaires d'affilée et terminer sur une baisse pour la première fois depuis avril. Il enregistrait hier à la clôture 1,7% de baisse sur la semaine.

Les marchés américains ont terminé en baisse jeudi, affectés en cours de séance par les propos du président de la Fed de St Louis sur un possible relèvement des taux d'intérêt dès la fin du premier trimestre 2015 et par la hausse moins forte que prévu des dépenses de consommation des ménages en mai.

"Les déclarations de James Bullard ont illustré la forte dépendance des marchés d'actions à des taux d'intérêt très bas", a déclaré dans une note Roger Peeters, directeur d'études chez Close Brothers Seydler.

Un quart d'heure avant l'ouverture à Paris, l'Insee a confirmé la stagnation de l'économie française au premier trimestre après une croissance de 0,2% sur les trois derniers mois de 2013, tandis que la consommation des ménages en biens a augmenté nettement plus qu'anticipé en mai.

Les investisseurs surveilleront particulièrement l'évolution de l'inflation en Allemagne au mois de juin, dont la première estimation sera publiée à 12h00 GMT, la publication du PIB britannique définitif du premier trimestre et l'indice du climat des affaires et du sentiment économique dans la zone euro.

Le secteur bancaire européen continuera d'être suivi après la chute, jeudi, de l'action de la banque britannique Barclays, cible de poursuites pour fraude aux Etats-Unis. Le titre grappille 0,3% dans les premiers échanges.

BNP Paribas progresse 0,9%, en tête des hausses à Paris. Selon le New York Times, la banque française va plaider coupable dans l'affaire des transactions en dollars avec des pays placés sous embargo américain et régler une amende de 8,9 milliards de dollars. Les autorités américaines espèrent annoncer l'accord dès lundi.

Du côté des valeurs, Rolls Royce s'adjuge 1,1% et Airbus 0,8% après que Reuters a rapporté, selon des sources proches du dossier, que l'avionneur européen était sur le point de décider de remotoriser ses A330 uniquement avec Rolls-Royce.

Pour leur premier jour de cotation, Coface, la filiale d'assurance crédit de Natixis est en hausse par rapport à son prix d'introduction tandis que le spécialiste du paiement en ligne Worldline débute en baisse.

Les cours du pétrole refluent légèrement, le Brent se maintenant tous juste au-dessus du deuil des 113 dollars, les craintes de perturbations dans l'approvisionnement lié au conflit en Irak s'apaisant.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant