Leganés, l'anti-Getafe

le
0
Leganés, l'anti-Getafe
Leganés, l'anti-Getafe

Ville de la banlieue sud de Madrid, Leganés s'apprête à débuter son histoire en Liga après quatre-vingt-huit années d'existence. Une fierté pour les Pepineros qui se sont construits comme l'antithèse de leur voisin Getafe et apportent un vent de fraîcheur dans ce monde si policé.

Qu'ont à voir la Liga et des concombres ? Depuis un succès étriqué mais décisif sur la pelouse de Mirandés le 5 juin dernier (0-1), le CD Leganés fait le trait d'union entre l'olympe du football espagnol et la production de ce légume. Une particularité qui remonte à quelques siècles plus tôt, lorsque cette ville de la périphérie madrilène abritait la plus grosse production de concombres du pays, et qui fait la fierté de ce club si atypique. Pour leur première expérience au plus haut niveau national en quatre-vingt-huit ans d'histoire, lesdits Pepineros – les concombres, en VF – s'amusent donc de ce surnom, comme en atteste le clip de promotion du club pour la mise en vente de ses abonnements. Entre satire et ironie, le service de communication, et par extension le club, se fiche de cette nouvelle pression qu'amène la Liga. Mieux, il annonce offrir à chaque adversaire se rendant au stade de Butarque un panier rempli de concombres. Un humour que le Coliseum Alfonso Pérez, situé à deux kilomètres plus au sud, n'a jamais su manier. Car sans passion ni ferveur, Getafe est l'anti-Leganés. Et Leganés, l'anti-Getafe.

Youtube

Leganés - Getafe B, "dans tous les cas une défaite"


Quatre kilomètres. Telle est la distance qui sépare les deux stades de Leganés et de Getafe, villes limitrophes de la banlieue sud madrilène. Autant dire que lorsque les deux clubs s'affrontent, le qualificatif de derby n'a rien d'usurpé. Ainsi, en Espagne, seul le derby de Séville, capitale andalouse où les stades betico et sevillista se toisent à trois kilomètres et demi, est plus proche. Et dans le monde, les seules villes de Cracovie, de Belgrade, d'Avellaneda, de Dundee et de Nottingham offrent…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com