Lefebvristes : Mgr Fellay veut un accord avec le Vatican

le
0
« Ce n'est pas nous qui romprons avec Rome », a déclaré lundi le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X sur son site Web.

Entre Écône et Rome, le dialogue est difficile mais il continue. Les rumeurs colportées dimanche assurant que les lefebvristes s'apprêtaient à dire un non définitif à Rome ont été démenties, lundi, par Mgr Bernard Fellay, supérieur de la Fraternité Saint-Pie X. Dans une interview accordée à son site officiel Dici, il affirme: «Ce n'est pas nous qui romprons avec Rome, la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. Pour autant il serait irréaliste de nier l'influence moderniste et libérale qui s'exerce dans l'Église depuis le concile Vatican II et les réformes qui en sont issues. En un mot, nous gardons la foi dans la primauté du Pontife romain et dans l'Église fondée sur Pierre, mais nous refusons tout ce qui contribue à l'"autodestruction de l'Église", reconnue par Paul VI lui-même, dès 1968.»

Il ajoute: «Nous sommes catholiques, nous reconnaissons le pape et les évêques (...). Loin de nous l'idée de constituer une Église p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant