Lecomte écoeure l'OL

le
0
Lecomte écoeure l'OL
Lecomte écoeure l'OL

Grâce à un Benjamin Lecomte en était de grâce et à une bonne dose de réalisme, Lorient s'est offert une belle victoire face à l'OL.

Lorient 1-0 Olympique lyonnais

Buts : Cabot (51e) pour Lorient

À l'entrée de la surface, Mathieu Valbuena hérite du ballon. Très vite, le milieu de terrain lyonnais se remet sur son pied droit et enroule une merveille de frappe. Le geste est parfait. Presque décisif. Mais presque seulement. Car en face, Benjamin Lecomte se détend parfaitement et repousse la tentative lyonnaise en corner. Nous sommes à la 81e minute et les visages lyonnais sont masqués par le dégout. Le portier lorientais vient là de sortir une énième parade. En était de grâce pendant 90 minutes, Lecomte s'est montré tout simplement infranchissable. Le match parfait. Avec les trois points en prime.

La barre pour Valbuena


Après l'écrasant succès lyonnais face à Montpellier en début de semaine, Bruno Génésio décide donc de retenter son 3-5-2 prometteur sur la pelouse de Lorient. Et ça marche. En effet, très vite, les Rhodaniens prennent le contrôle des opérations face à des Lorientais bien regroupés en défense, à l'affut du moindre contre à exploiter. Et si le coup franc de trente mètres de Zargo Touré oblige Lopes à la parade (14e), les occasions les plus nettes restent pour les visiteurs à l'image de Tolisso, merveilleusement bien servi par Fekir, qui vient buter sur un Benjamin Lecomte vigilant (27e).

En face, Lorient tient le coup et joue même crânement sa chance. Moukandjo n'est d'ailleurs pas loin de surprendre la défense lyonnaise mais sa tête fuit le cadre pour quelques centimètres (28e). Très en jambes, aujourd'hui, Nabil Fekir continue de mettre à mal la défense lorientaise à coup de dribbles et d'accélérations. Mais s'il passe souvent, la tentative qui suit, elle, est invariablement repoussée pour un Lecomte des grands soirs. Et même quand le portier breton n'est pas sur la trajectoire, sa transversale prend le relais comme sur cette belle frappe de Valbuena des 25 mètres.

Lecomte est bon


En football, comme en amour, rien de tel qu'une petite pause pour relancer la machine. Sans doute revigorés par le discours de leur coach, les Merlus reviennent sur la pelouse avec un visage beaucoup plus conquérant qu'en première période.…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant