Leclerc lance un nouveau comparateur de prix à dimension locale

le
2
AFP PHOTO / FRED TANNEAU
AFP PHOTO / FRED TANNEAU

(AFP) - Le groupe de distribution Leclerc, précurseur en matière de comparateur de prix, améliore encore son dispositif en installant des bornes de comparaison en magasin afin d'"aider le consommateur à vérifier qui est le moins cher" au niveau local, a annoncé jeudi son président.

La précédente version du comparateur Leclerc, lancée en 2006, permettait de comparer sur internet des prix moyens constatés au niveau national.

La nouvelle version permettra d'évaluer le prix directement en magasin et en se basant sur les "tarifs pratiqués par les concurrents les plus proches", a indiqué Michel-Edouard Leclerc lors d'une conférence de presse.

"Notre objectif est d'aider le consommateur à comparer toujours plus et toujours mieux. Le nouveau comparateur lui donnera les moyens de vérifier au moment où il fait ses courses que nous restons fidèles à notre promesse sociale de rester le moins cher", a indiqué le patron du groupement d'indépendants.

Concrètement, le consommateur pourra scanner les produits en magasin et comparer le prix affiché chez Leclerc à ceux des magasins proches.

Les données, recueillies "par des organismes indépendants", selon Michel-Edouard Leclerc, proviendront à la fois de relevés de prix en rayon et des données fournies sur les sites de drive (qui permet de faire ses courses sur internet pour passer ensuite les récupérer en magasin) des différentes enseignes.

Sans être encore capable de fonctionner en temps réel, ce dernier aspect permettra d'actualiser les comparaisons avec des prix datant de quelques semaines, voire de quelques jours, indique Leclerc.

Ces bornes interactives sont installées dans les 565 magasins Leclerc et effectueront des comparaisons sur 1.945 produits de marques nationales, chez 15 enseignes différentes.

Les produits de marques distributeur et frais sont pour l'instant exclus.

En plus des bornes, le comparateur local sera également déployé sur le site internet du groupe "quiestlemoinscher.com", puis plus tard sur l'application mobile du groupement d'indépendants.

"À l'heure où les publicités comparatives se multiplient et où tout le monde prétend être le moins cher, brouillant la lisibilité pour le consommateur, nous voulons fournir à nos clients la possibilité de vérifier par eux-mêmes et au quotidien notre performance prix qui reste le coeur de notre stratégie", a déclaré M. Leclerc.

"Aujourd'hui, nous restons, malgré les offensives de nos concurrents, moins chers sur 98% de nos magasins, avec des écarts de prix qui peuvent aller jusqu'à 5 points avec nos concurrents immédiats", a affirmé le distributeur.

Pour l'avenir, "on ne nous fera pas remonter nos prix quelles que soient les pressions, notre volonté est de rester trois à quatre points en tête de la course aux prix bas", a-t-il martelé.

dep/dlm/cj

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le vendredi 17 mai 2013 à 10:55

    il y en a qui achètent des ordi à 2000€ pour suivre les centimes de trop sur la boite de cassoulet

  • paumont1 le vendredi 17 mai 2013 à 08:44

    le sauveur de l'humanité sévit toujours.