Leclerc gagne des parts de marché grâce au »drive»

le
0
La politique de prix bas du distributeur paie, mais également son pari sur le «drive», ces bornes de retrait de courses commandées en ligne.

Leclerc va bien et il entend le faire savoir. Fait inhabituel, le groupement a publié son chiffre d'affaires pour le mois dernier. Les ventes ont progressé de 8,06%, atteignant 2,6 milliards, hors carburant. Depuis le début de l'année, la croissance est de 5,32%, au-dessus de l'objectif de 5% fixé par Michel-Edouard Leclerc pour 2011.

Cette bonne performance est due à la politique des prix bas de l'enseigne. Prévoyant que le budget des consommateurs allait rétrécir cette année, Leclerc fait depuis quelques mois encore plus d'efforts pour proposer les pots de Nutella, les bouteilles de Coca et les fromages Président au meilleur prix. Le groupe a «investi presque 25% de la marge », avait expliqué Michel-Edouard Leclerc mi-juillet, en commentant les chiffres du premier semestre.

La stratégie paie, car Leclerc ne cesse de gagner du terrain : sa part de marché était de 17,4% début août, en progression d'un point en un an. Ce sont principalement des clients Carrefour qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant