Leclerc en guerre avec des grandes marques

le
0
Le groupe de distribution refuse de passer certaines hausses de tarifs exigées par certains de ses fournisseurs. Résultat, Lactalis et Ricard ne livrent plus leurs produits.

Le bras de fer entre Lactalis et Leclerc se poursuit. Le géant de la grande distribution refuse de répercuter la hausse des tarifs demandés par le numéro un des produits laitiers. Résultat: Lactalis ne livre plus aucune de ses marques aux magasins Leclerc. Le premier fromager mondial demandait initialement un relèvement des tarifs d'environ 10% pour répercuter l'augmentation des prix du lait en amont, mais le distributeur a refusé d'augmenter les prix au-delà de 5% à 6%.

Michel-Edouard Leclerc juge les hausses de prix demandés par Lactalis «excessives», ce à quoi Lactalis rétorque que l'attitude de Leclerc est «inacceptable». Le dialogue entre les deux groupes semble donc dans une impasse. D'autant que le PDG de Leclerc affirme que l'absence des produits Lactalis qui vont du lait Lactel à la mozarella Galbani, en passant par les marques de fromage et de beurre Président, Bridel, Roitelet ou Société, n'affecte pas la bonne marche du groupe. La première enseigne de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant