Lebranchu incitée à se présenter au perchoir

le
0
La ministre de la Fonction publique fait l'objet de pressions pour être candidate à la présidence de l'Assemblée nationale, mais préfère rester au gouvernement.

La bataille pour le perchoir a connu mardi une forte accélération au Palais Bourbon. La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, réélue dimanche dans le Finistère, est en effet soumise à de très fortes pressions pour redevenir députée et se porter candidate à la présidence de l'Assemblée nationale. À l'heure du déjeuner, plusieurs députés socialistes confiaient qu'une solution «extérieure» au groupe était à l'étude. Autrement dit, une autre candidature que celle des trois postulants déclarés pour ce poste prestigieux: Claude Bartolone, Élisabeth Guigou et Jean Glavany. Et qui plus est, celle d'une femme, qui serait la première de la République à siéger au perchoir. L'élection interne au groupe PS a lieu jeudi.

La période est particulière puisqu'à l'issue du second tour des élections législatives, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a remis la démission de son gouvernement. Le président François Hollande l'a aussitôt reconduit dans s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant