Léa-Marie Grotzinger : "Comme l'élection du Ballon d'or"

le
0
Léa-Marie Grotzinger : "Comme l'élection du Ballon d'or"
Léa-Marie Grotzinger : "Comme l'élection du Ballon d'or"

Une semaine avant l'ouverture de l'Euro, un parc d'attraction allemand, Europa-Park, a organisé l'élection de Miss Euro 2016. Léa-Marie Grotzinger, la représentante française, s'est classée 6e. Interview.

Léa-Marie, tu as participé à l'élection de Miss Euro 2016, peux-tu nous parler de ce concours surprenant ?
Le comité de Miss Allemagne organise cette élection avant chaque Euro depuis 2008. Le cadre est fantastique dans le parc d'attractions d'Europa-Park. Ils cherchent à allier au maximum le milieu du football et celui des concours de beauté : il y avait de la pelouse sur la scène, les supporters de chaque pays avaient une table attribuée, peut-être pour éviter les échauffourées. (rires) On faisait des shootings avec des ballons, on a défilé en talons, mais avec un short de foot. C'était vraiment super.

Comment était l'ambiance entre les filles ?
« Pas d'affrontements, pas de mauvais tacles, c'était vraiment bon enfant. Tout le monde s'entraidait, se prêtait du maquillage… »
Pas d'affrontements, pas de mauvais tacles, c'était vraiment bon enfant. Tout le monde s'entraidait, se prêtait du maquillage… On était comme une équipe pour une seule qui allait repartir avec le Ballon d'or. Une compétition, mais beaucoup de fair-play. On a passé une semaine ensemble, c'était vraiment sympa. Je me suis bien entendue avec toutes, je suis restée en contact avec Miss Albanie, ma colocataire sur place. En plus, on avait un libre accès au parc, et nos écharpes nous donnaient le droit d'accéder à tout. On en a bien profité.


Ça discutait foot ?
Bien sûr, après toutes ne s'y connaissaient pas forcément, mais il y avait des débats houleux. Moi, je baigne dedans depuis que je suis toute petite. J'ai essayé d'expliquer la règle du hors-jeu à une ou deux. Ce qui était drôle, c'est que toutes les filles défendaient leur équipe. Alors quand Miss Allemagne dit que son pays peut gagner, c'est légitime. Mais quand Miss Albanie disait que son pays avait sa chance sur le terrain, ça nous faisait sourire. Mais personne ne la contredisait.

Et au niveau résultat, tu finis dans le top 6, satisfaite…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant