Le Zimbabwe envisage d'interdire les exportations de platine

le
0
(Commodesk) Le Zimbabwe a annoncé la semaine dernière son intention d'interdire les exportations de platine non raffiné, a rapporté le journal officiel Herald. Les autorités de Harare comptent ainsi obliger les compagnies qui opèrent sur son territoire à construire des raffineries. L'objectif est de développer l'industrie de la transformation, afin de maîtriser toute la chaine de production.

Deuxième extracteur mondial de platine, le Zimbabwe fait raffiner la plupart de sa production en Afrique du Sud, qui dispose des infrastructures nécessaires.

Depuis plusieurs semaines, le Zimbabwe cherche à maximiser les rendements de ses importantes ressources naturelles. Fin novembre, le ministre des Finances proposait d'augmenter significativement les taxes sur l'extraction d'or et de platine, pour les porter respectivement à 5% et 10%. Quant au ministère des Mines, il envisage d'instaurer une taxe sur les produits fabriqués à partir de platine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant