Le Zimbabwe demande des comptes aux minières sur ses ressources

le
0
Les autorités d'Harare veulent  connaître  le contenu  précis des produits miniers exportés pour être traités en Afrique du sud. Le minerai extrait des mines de platine, dit « white matte » recèle d'autres métaux. Classés par volumes décroissants, du palladium, de l'or, du rhodium, du ruthénium, de l'iridium, du nickel, du cuivre et du cobalt. Or, le Zimbabwe voudrait toucher son dû sur la totalité de ses ressources naturelles, et non pas seulement sur le platine. Selon le ministre des Finances, Tendai Biti, « L'impôt sur les minières a rapporté au Trésor 150 millions de dollars, sur l'année fiscale 2011, pour des produits miniers exportés d'une valeur de 2,5 milliards de dollars. »  Ayant le sentiment que les minières les flouent, les autorités envisagent de suivre les chargements sur les lieux de leur transformation. L'autre option serait de construire une fonderie au Zimbabwe, un projet estimé à 4,2 milliards de dollars.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant