Le yuan à un plus bas de 5 ans et demi, la BPC sur la touche

le
0
    SHANGHAI, 1er juillet (Reuters) - Le yuan a terminé en 
baisse contre le dollar vendredi, touchant un nouveau plus bas 
de cinq ans et demi, les cambistes pensant que la Banque 
populaire de Chine (BPC) accepterait un nouvel affaiblissement 
de la monnaie nationale pour soutenir une économie au ralenti. 
    Citant des responsables économiques chinois non identifiés, 
Reuters a rapporté jeudi que la BPC était prête à laisser la 
monnaie nationale se déprécier jusqu'à 6,8 yuans pour un dollar 
cette année, soit une baisse de 4,5%, afin de soutenir la 
croissance de l'économie chinoise. 
    La banque centrale chinoise avait critiqué le même jour 
certains médias qui, selon elle, cherchent constamment à publier 
des "informations inexactes" sur le taux de change du yuan, ce 
qui, toujours selon l'institut d'émission, facilite la tâche des 
"forces spéculatives" qui vendent la monnaie chinoise à 
découvert.   
    La BPC s'est abstenue vendredi d'intervenir pour freiner la 
baisse du yuan, ont dit des cambistes. La banque centrale 
s'était engagée à donner plus de marge de manoeuvre au marché 
mais elle avait également souligné qu'elle souhaitait une 
monnaie relativement stable.  
    "Aucun signe de la BPC intervenant pour soutenir le yuan 
même quand il a touché des plus bas de plusieurs années", a dit 
un trader d'une banque européenne à Shanghaï. "Il semble que la 
banque centrale encourage une volatilité à double sens sur le 
yuan".  
    Le yuan spot  CCNY=CFXS  a officiellement clôturé à 6,6582 
pour un dollar, soit un recul de 0,2%, après un plus bas de 
séance de 6,6591, représentant son plancher depuis décembre 
2010, en deçà d'un précédent plus bas de cinq ans et demi de 
6,6585 touché lundi. 
    Avant l'ouverture du marché, la BPC avait fixé un 
cours-pivot de 6,6496 par dollar  CNY=SAEC , soit 0,28% en 
dessous du précédent qui était de 6,6312. 
    "Cette année, les anticipations du marché penchent toujours 
pour la dépréciation", a dit un trader d'une autre banque 
européenne à Shanghaï. 
    Sur le deuxième trimestre de 2016, le yuan a perdu 3,1% 
contre le dollar, sa dépréciation trimestrielle la plus 
prononcée depuis que la BPC a établi en 1994 le marché des 
changes national.  
    Le yuan offshore est resté stable vendredi, à 6,6703 par 
dollar  CNH=D3 , soit une décote de 0,2% sur le yuan "onshore".  
  
 
 (Lu Jianxin et Bureau de Shanghaï, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français, édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant