Le yen est toujours surévalué selon le premier ministre japonais

le
0
LE PREMIER MINISTRE JAPONAIS ESTIME QUE LE YEN EST TOUJOURS SURÉVALUÉ
LE PREMIER MINISTRE JAPONAIS ESTIME QUE LE YEN EST TOUJOURS SURÉVALUÉ

TOKYO (Reuters) - Le yen est toujours surévalué malgré sa forte baisse récente après un pic face au dollar américain, a déclaré lundi le Premier ministre japonais, tandis que le ministre des Finances a renouvelé sa mise en garde contre tout mouvement spéculatif sur le marché des changes.

"Comparé aux prix records du mois d'octobre, le yen s'est affaibli mais il a toujours tendance à rester surévalué... Le yen est valorisé au dessus des fondamentaux en termes relatifs", a dit le Premier ministre Yoshihiko Noda devant le Parlement.

Le ministre des Finances Jun Azumi a ajouté qu'il n'y avait pas de changement dans la volonté du Japon de combattre les mouvements spéculatifs sur les marchés des changes, mais il a refusé de dire si le yen était correctement évalué à présent.

"Comme je l'ai déjà dit auparavant, nous allons agir fermement contre les mouvements spéculatifs excessifs", a dit Jun Azumi au Parlement. Il a également reconnu qu'un yen trop élevé pouvait porter atteinte à la compétitivité des entreprises japonaises.

Pressé par un député de l'opposition d'intervenir sur les marchés des changes plus fréquemment, Jun Azumi a dit que le Japon n'avait pas de contraintes d'intervention.

Début février, le yen s'était rapproché d'un record face au dollar, mais il a reculé de 10% après de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque du Japon et de meilleures prévisions pour l'économie américaine.

Le dollar était en baisse de 0,3% à 82,16 yen, passant en dessous d'un plus haut de dix mois touché vendredi à 82,60 yens.

Shinichi Saoshiro, Marion Douet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant