Le Yémen bientôt au bord de la famine, avertit le CICR

le
0
    GENEVE, 28 février (Reuters) - Le Yémen ne dispose de stocks 
de vivres que pour deux à quatre mois, ce qui va le placer au 
bord de la famine alors même que les combats s'intensifient, a 
déclaré mardi un haut responsable du CICR de retour de ce pays. 
    Robert Mardini, qui est directeur régional du Comité 
international de la Croix-Rouge pour le Moyen-Orient, appelle à 
la levée des restrictions imposées aux importations et à la 
circulation des marchandises, et se dit inquiet pour le sort de 
500.000 personnes vivant dans la ville portuaire de Hodeidah, le 
conflit se déplaçant vers le nord le long de la côte de la mer 
Rouge. 
    Les voies d'approvisionnement vers Hodeidah et d'autres 
villes côtières "commencent à être coupées", a-t-il dit à la 
presse à Genève. "Si cela advient, cela, bien sûr, ajoutera un 
fardeau énorme à une portion du territoire yéménite où vivent 
des millions d'habitants". 
    "En termes de réserves, il y en a pour deux, trois ou quatre 
mois, je ne sais pas", a-t-il ajouté. 
     
 
 (Stéphanie Nebehay; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant