Le WTCC débarque au pays de Pechito López

le
0
Les girls font partie du folklore des courses de WTCC, mais ici, c'est en Argentine
Les girls font partie du folklore des courses de WTCC, mais ici, c'est en Argentine

Sauf chez lui, c'était encore un inconnu l'an dernier des grands médias. Douze mois plus tard, Pechito López rentre au pays, auréolé d'une solide réputation internationale et en tête du championnat WTCC des voitures de tourisme. Et ses résultats ne sont pas dus au hasard car acquis devant de très solides pilotes dont le quadruple champion du monde de la spécialité, Yvan Muller... qui pilote la même voiture que lui, une Citroën. Il domine aussi un autre pilote, et non des moindres puisqu'il est très connu en Argentine où il a remporté huit fois le rallye comptant pour le championnat du monde. Il est vrai que Sébastien Loeb est un transfuge et qu'il apprend cette nouvelle spécialité pour lui où il fait beaucoup mieux que simplement figurer. Après une première partie de saison centrée sur le continent européen, le FIA WTCC traverse ainsi l'Atlantique pour disputer la manche argentine sur le circuit de Termas de Río Hondo. Lopez s'y était aligné l'an dernier, c'est même ainsi qu'il s'était fait remarquer par Yves Matton, le patron de l'écurie. Dans ce vaste pays d'Amérique du Sud, le touring car est un sport extrêmement populaire, avec trois séries de niveau professionnel : le Super TC2000, la Turismo Carretera et le Top Race. Rompu à ces disciplines, López n'avait pas raté cette première visite du WTCC et, en dépit d'une voiture d'emprunt manquant de compétitivité, le pilote de Córdoba réalisait un véritable exploit en remportant la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant