Le wifi repousse les murs de l'hôpital

le
0
L'hôpital de Paimpol propose depuis septembre dernier la pratique d'une activité physique en extérieur après un accident cardiovasculaire tout en maintenant un contact permanent avec le personnel médical. Une première en France. » La vie après un infarctus

«Ca fait du bien de pouvoir sortir de la chambre, d'être au grand air sans inquiétude», résume Robert Dauny. Opéré en urgence il y a un mois d'une obstruction coronaire, ce professeur de philosophie de 53 ans se promène sur l'un des parcours de plein-air de l'hôpital. Pendant qu'il effectue cette promenade de 650 mètres qui alterne segments plats et montées, son activité cardiaque est enregistrée grâce à un boîtier de télémétrie qu'il porte autour du cou. Et grâce aux 22 bornes wifi récemment installées toutes les informations sont retransmises en direct sur les écrans du service de réadaptation cardiovasculaire. «La moindre anomalie détectée par le cardio-fréquencemètre qui équipe le patient est immédiat...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant