Le webmail de Voila.fr ferme, vestige de l'internet français des années 2000

le
0
Le webmail de Voila.fr ferme, vestige de l'internet français des années 2000
Le webmail de Voila.fr ferme, vestige de l'internet français des années 2000

Malgré une large pétition en ligne demandant son maintien, Orange a décidé d'arrêter définitivement le webmail de son portail Voila.fr. C'est l'occasion de revenir sur 5 marques marques emblématiques de l'internet français du début des années 2000 aujourd'hui disparues.VoilaLe site Voila.fr apparait fait son apparition en juillet 1998, lancé par France Télécom alors actionnaire du moteur de recherche Echo. Au fil des ans, le portail s'enrichit de nombreux services (annuaire Web, webmail, hébergement, stockage en ligne, etc.). Totalement refondu en 2014, il est aujourd'hui un annuaire de bonnes adresses et de bons plans pour des sorties en famille ou entre amis. Conséquence logique de cette mutation, son service mail fermera définitivement ses portes le 12 janvier 2016.

CaraMailLancé en 1997 par les fondateurs du tout premier moteur de recherche français Lokace, CaraMail se décline en plusieurs activités (webmail, chat, forums) réunissant au plus fort de son succès jusqu'à près de 30 millions de membres. Véritable success-story du Web français, Caramail est racheté en 2000 par le suédois Spray avant d'être absorbé par Lycos. Rebaptisé "Jubii par CaraMail" en 2007, le service ferme définitivement en 2009. La marque a quant à elle été rachetée par l'allemand United Internet qui gère un service de messagerie baptisé GMX CaraMail.

MultimaniaHébergeur de pages Web emblématique lancé en France en 1998, Multimania a permis à de nombreux internautes débutants de partager en ligne des contenus via des pages sponsorisées. Son rachat par Lycos en 2001 puis l'explosion des blogs quelques années plus tard ont raison de ce service qui, à son apogée, a permis à plus de 1 million d'utilisateurs de gérer leur propre site. Racheté par l'allemand Conversis en 2009, le service et ses archives sont aujourd'hui à l'abandon.

iBazarLe pionnier des ventes aux enchères en France iBazar a été lancé en 1998. Il démocratise alors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant