Le Web, outil pour attirer du trafic dans les magasins

le
0
Les sites d'achats groupés, comme Groupon ou LivingSocial, prennent jusqu'à 50% sur les achats réservés en ligne.

Pendant dix ans, le Web s'est efforcé de convertir les consommateurs au commerce électronique. Aujourd'hui, une nouvelle génération de services Internet s'emploie à ramener les consommateurs... en magasin.

Égérie de ce modèle dit du «web-to-shop», le site d'achats groupés Groupon négocie des offres à prix cassés auprès de commerces locaux, prévendues en ligne aux internautes, qui vont ensuite chez le commerçant pour profiter de leur achat. Un modèle qui génère rapidement des recettes pour le site qui joue les intermédiaires et qui a été copié par des centaines de services à travers le monde. «C'est un modèle économique sur Internet qui fonctionne. Il est normal qu'il y ait de la concurrence, mais de nombreux sites ont aussi déjà fermé car il y a des barrières à la croissance», explique Tim O'Shaughnessy, PDG et cofondateur de LivingSocial. Numéro deux mondial derrière Groupon, il revendique 40 millions de membres dans le monde et sa valorisation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant