Le Web chinois veut la vérité sur l'accident de train

le
0
Les autorités, bien décidées à garder la main sur l'information, ont donné des consignes très strictes aux rédactions.

À Shanghaï

Après l'émotion, les questions. Un nombre croissant de voix s'élèvent en Chine pour demander des comptes après la collision meurtrière de deux trains samedi soir dans la province du Zhejiang, voisine de Shanghaï. Le ministère des Chemins de fer, dont le dernier bilan fait état de 39 morts et 192 blessés, invoque un problème de signalisation, à la suite des coupures de courant provoquées par un orage. Mais de nombreux internautes soupçonnent une erreur humaine dans un système de gestion du réseau ferroviaire connu pour sa corruption.

«Ne pas enquêter»

Cette vague de critiques n'a pas échappé aux autorités qui entendent garder la main ferme sur les informations publiées à propos de l'accident. Les rédactions chinoises ont reçu des consignes très claires. «Ne citer que les bilans officiels des autorités. Ne pas mentionner ces chiffres trop souvent et publier plutôt des sujets émouvants, comme les dons de sang, les taxis gratuits... Ne pas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant