Le voyage agité de Poutine en Allemagne

le
0
Le président russe a été accueilli lundi au salon de Hanovre par quatre manifestantes aux seins nus.

Vladimir Poutine ne s'est pas laissé déstabiliser par l'accueil déplaisant qui lui a été réservé, lundi, à la foire industrielle de Hanovre. Harangué par quatre manifestantes aux seins nus aux cris de «Va te faire f…, dictateur!», le président russe a balayé d'un trait d'humour la contestation en affirmant avoir apprécié le spectacle. Critiqué ouvertement par Angela Merkel, il a reconnu que leurs points de vue divergeaient sur le traitement à réserver aux organisations non-gouvernementales (ONG) en Russie.

«Il faut que les ONG puissent travailler librement» en Russie dans l'intérêt d'une «société civile vivante», a plaidé la chancelière allemande lors d'une conférence de presse commune avec Poutine. «Bien sûr que cela les entrave si on contrôle leurs disques durs» d'ordinateurs, a-t-elle ajouté dans une salve saluée par l'organisation de défense des droi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant