Le vote sur le génocide arménien suscite l'ire de la Turquie

le
0
Ankara a décidé de suspendre la coopération militaire et les relations diplomatiques avec Paris, après le vote par les députés français d'une loi criminalisant le négationnisme d'État. L'ambassadeur turc a quitté Paris vendredi.

Malgré les menaces et l'indignation de la Turquie, les députés français ont approuvé jeudi la proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915. Le texte a été voté à main levée par une très large majorité de la cinquantaine de députés présents.

La proposition de loi prévoit un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende pour toute négation publique d'un génocide reconnu par la loi. La France en reconnait deux, celui des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et celui des Arméniens, mais ne punit jusqu'à présent que la négation du premier.

Les députés UMP, Nouveau Centre, PS et PCF ont massivement voté pour. Ont voté contre les UMP Jacques Myard, Lionel Tardy, Michel Diefenbacher, Jean-Philippe Maurer et Jean Bardet. Absent lors du vote le président du MoDem François Bayrou a exprimé son opposition à ce texte «déraisonnable» et «dangereux». Christian Vanneste (UMP) n'a pas pris part au vote jugeant le texte «mal

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant