Le volte-face d'Obama sur la Syrie

le
0
Le président américain a créé la surprise samedi en appelant le Congrès à voter sur une intervention armée en Syrie.

De notre correspondante à Washington

C'est un sacré retournement que Barack Obama a réalisée ce samedi après midi dans le jardin aux roses de la Maison-Blanche plongeant l'Amérique, la Syrie et le monde dans une incertitude et une confusion plus grande encore que celle qui avait régné cette semaine. Alors que tout le monde attendait des frappes après le plaidoyer fervent du secrétaire d'État John Kerry en faveur d'une riposte militaire, vendredi, c'est un appel au Congrès qui est venu.

Après avoir passé toute la semaine à annoncer sur tous les tons que son administration s'apprêtait à mener une opération militaire limitée en Syrie, pour «punir» le régime de Bachar el-Assad d'avoir utilisé des armes chimiques contre sa population, le président a annoncé qu'il allait finalement demander l'approbation du Congrès préalablement à...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant