Le volleyeur Earvin Ngapeth sera jugé pour violences en novembre

le
4
LE VOLLEYEUR EARVIN NGAPETH SERA JUGÉ POUR VIOLENCES EN NOVEMBRE
LE VOLLEYEUR EARVIN NGAPETH SERA JUGÉ POUR VIOLENCES EN NOVEMBRE

PARIS (Reuters) - Earvin Ngapeth, joueur vedette de l'équipe de France de volley-ball, sera jugé en novembre à Paris pour violences après un incident avec un contrôleur de la SNCF, qui l'accuse de l'avoir frappé, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Entendu jeudi sous le régime de la garde à vue, le volleyeur a nié les faits, qui ont été confirmés par deux témoins, a-t-on indiqué.

Il lui est reproché d'avoir frappé mardi un contrôleur à qui il avait demandé en vain de retarder le départ d'un TGV Paris-Bordeaux pour attendre un ami.

Earvin Ngapeth a été élu meilleur joueur de la Ligue mondiale de volley-ball remportée par la France dimanche à Rio de Janeiro.

(Nicolas Bertin, Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 le vendredi 24 juil 2015 à 16:45

    bah rappel à la loi ou au pire 15 jours avec sursis + dommages et intérêts de 1000 €

  • stelina le vendredi 24 juil 2015 à 15:54

    '' un incident '' ....

  • lorant21 le vendredi 24 juil 2015 à 15:06

    discrimination!

  • M3182284 le vendredi 24 juil 2015 à 14:48

    sait-il que les trains ne s’arrêtent pas en levant la main comme au swaziland? ça pourrait être retenu à décharge.