Le voile intégral interdit en République du Congo

le , mis à jour à 20:47
0

BRAZZAVILLE, 2 mai (Reuters) - Pour des raisons de sécurité, la République du Congo a décidé d'interdire dans les lieux publics le port du voile islamique qui masque totalement le visage, a annoncé samedi le président du Conseil supérieur islamique du pays, Djibril Abdoulaye Bopaka. La plupart des musulmans en République du Congo viennent de pays étrangers, d'Afrique de l'Ouest ou de pays arabes, a-t-il dit à Radio France Internationale (RFI). Moins de 10% des cinq millions de citoyens du Congo-Brazzaville sont musulmans. "Nous avons pris cela comme une démarche tout à fait légitime pour la sécurité des citoyens congolais", a dit Bopaka, expliquant que "des non-musulmanes et des personnes mal intentionnées" se faisaient passer pour des musulmanes pour mener des actions illégales. "Il faut que l'on voie le visage. On doit savoir qui passe, et cette personne, on doit la reconnaître (...) Les voiles qui couvrent le visage sont interdits au Congo aujourd'hui pour des raisons de sécurité", a-t-il ajouté. "Jusque-là, je n'ai pas reçu de contestations des musulmans". (Philon Severin Bondenga, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant