Le visage de Grégory dans une publicité

le
0
Un graphiste du festival de jazz de Montreux a «par erreur» utilisé le visage de l'enfant mort mystérieusement en 1984 dans les Vosges. Les organisateurs en sont navrés.

Un très malheureux hasard. Dans le Montreux Jazz Chronicle, journal destiné aux spectateurs du festival de jazz de Montreux, en Suisse, le visage du petit Grégory a été utilisé pour faire la promotion d'un service de garderie. Cet enfant a été retrouvé mort en 1984, en France, les pieds et les poings liés dans la Vologne, une rivière qui coulait juste à côté de chez lui. L'assassin de ce jeune garçon n'a jamais été identifié par la police.

Contactée par le Figaro, l'organisation du festival est navrée. «Il s'agit d'un très malheureux incident, une erreur humaine.» «Un très jeune graphiste étranger a été chargé de concevoir cette publicité, indique un organisateur.Il a cherché une photo d'enfant sur Internet, il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait.» Le journal a depuis été ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant