Le virus H5N1 peut s'adapter à l'homme

le
0
La revue américaine Science a publié des travaux très polémiques sur le virus H5N1, qui montrent que le vecteur de la grippe aviaire peut muter et provoquer une pandémie humaine majeure.

«Je suis depuis le début persuadé qu'il faut publier ces travaux qui font avancer la connaissance sur le virus H5N1», affirme le professeur Bruno Lina, directeur du laboratoire des centres nationaux de référence des virus influenza à Lyon. La polémique avait éclaté en septembre dernier quand des chercheurs américains et néerlandais avaient annoncé lors d'une conférence scientifique qu'ils avaient réussi à produire une mutation du virus H5N1 capable de se transmettre directement de mammifère à mammifère par voie respiratoire. Une mutation du H5N1 potentiellement très dangereuse pour l'homme.

Un comité américain sur la biosécurité, le NSABB, avait estimé que ces travaux étaient dangereux et ne devraient pas être publiés. Certains experts craignaient que les virus modifiés se retrouvent dans la nature et provoquent une pandémie, ou que les publications servent de mode d'emploi pour des terroristes qui voudraient produire une arme biologique mortelle.

Transmiss...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant