Le virus Ebola a fait près de 4.500 morts, selon l'OMS

le
0

MONROVIA, 16 octobre (Reuters) - Le virus Ebola a fait 4.493 morts depuis le mois de mars et la situation en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par l'épidémie, continue de se dégrader, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le dernier bilan en date compilé par l'OMS fait état au 12 octobre de 8.997 cas confirmés, probables ou suspects de contamination. En Espagne et aux Etats-Unis, trois personnes membres du personnel de santé ont été contaminées. Le Sénégal et le Nigeria semblent en revanche débarrassés de la maladie. "Il est clair que la situation en Guinée, au Liberia et Sierra Leone se détériore, avec une transmission étendue et persistante du virus", souligne le bilan de l'OMS. En Guinée, où la maladie a provoqué 843 décès, le regain d'infection s'explique par de nouveaux cas dans la capitale, Conakry, et la région voisine de Coyah. Au Liberia, qui concentre près de la moitié des décès, l'OMS souligne que la difficulté à centraliser les données sous-estime sans doute le nombre véritable de cas. En Sierra Leone, 425 nouveaux cas ont été enregistrés entre les 6 et 12 octobre. La capitale, Freetown, et les districts voisins de Bombali et Port Loko sont les plus touchés. (James Harding Giahyue avec Joe Bavier à Abidjan et Daniel Flynn à Dakar; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant