Le viol utilisé comme arme d'épuration ethnique au Soudan du Sud

le
1
    NAIROBI, 2 décembre (Reuters) - Les soldats sud-soudanais 
utilisent le viol comme arme dans le cadre d'un processus 
continu d'épuration ethnique, dénoncent des enquêteurs des 
Nations unies.  
    Ils ont présenté vendredi à Nairobi des témoignages de 
victimes, dont l'une, enceinte, a perdu son enfant après avoir 
été violée par sept militaires.  
    "L'ampleur des viols collectifs contre ces femmes, l'horreur 
de ces viols commis par des hommes appartenant à tous les 
groupes armés sont absolument répugnantes", a déclaré Yasmin 
Sooka, qui préside la commission d'enquête sur le Soudan du Sud 
mise en place par le Conseil aux droits de l'homme de l'Onu.  
    "Les femmes sont les premières touchées par cette guerre, 
avec leurs enfants (...). Le viol est l'un des instruments 
utilisés pour le nettoyage ethnique." 
    Le Soudan du Sud est en proie à une guerre civile depuis 
2013, deux ans après son accession à l'indépendance, entre le 
président Salva Kiir, de l'ethnie Dinka, et son ancien 
vice-président Riek Machar, de l'ethnie Nuer.  
    Un accord de paix signé l'an passé n'a pas interrompu les 
combats et les exactions contre les civils. Plus de 1,1 million 
d'habitants ont fui le pays et 1,8 million ont été déplacés. 
    Yasmin Sooka, qui dit craindre un génocide, a donné 
l'exemple de femmes réduites en esclavage, attachées à des 
arbres et violées collectivement. Les rebelles ont aussi commis 
des atrocités, souligne-t-elle.  
    Dans les "sites de protection des civils" administrés par 
l'Onu autour de Juba, la capitale, trois femmes sur cinq ont 
subi un viol ou une agression sexuelle, selon un rapport de 
l'Onu paru cette année.  
    Autre membre du panel d'enquête, l'ancien procureur Kenneth 
Scott a dit que le gouvernement sud-soudanais, qui a nié jeudi 
l'existence d'une entreprise de nettoyage ethnique dans le pays, 
n'avait quasiment pas réagi aux conclusions de la commission.  
 
 (Katharine Houreld, Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 9 mois

    article plutôt obscur , quel rapport entre le viol et l'épuration ethnique ? je ne comprends pas ce qu'ils veulent dire...