Le vin se met au financement participatif

le
0
Fundovino.com, le premier site de crowdfunding dans le vin. all rights reserved
Fundovino.com, le premier site de crowdfunding dans le vin. all rights reserved

(Relaxnews) - Il n'y a pas que les artistes de la chanson ou les long-métrages prometteurs qui ont droit au soutien financier de leurs fans. Le principe du "crowdfunding" s'invite désormais dans l'univers du vin, avec le lancement de la première plate-forme du genre : fundovino. 

Amateur de bons crus, vous aimeriez à votre manière vous investir dans l'univers bachique sans pour autant devenir le parrain d'une vigne - c'est la tendance - ou sillonner chaque week-end les routes des vignobles. Le crowdfunding est sans doute fait pour vous. Car le concept permet de participer à la réalisation d'un projet soumis par un vigneron. 

Le site www.fundovino.com se lance sur ce créneau et permet aux oenophiles de se sentir utiles en investissant à la hauteur de leurs moyens dans la filière. Dans la Vallée du Rhône, du côté de l'appellation Cornas, un vigneron s'est par exemple donné pour objectif de sauvegarder et réintroduire un cépage rare, la Dureza, qui a donné naissance au célèbre Syrah. 

Le soutien peut être philosophique donc, comme il peut être crucial pour les vignerons qui tentent de maintenir leur activité. Ainsi, à Crozes-Hermitage, David Reynaud a ouvert un projet sur Fundovino.com pour acquérir une chaîne à embouteiller afin de gagner en autonomie. 

Sur Fundovino.com, les internautes ne peuvent espérer jouir des bénéfices d'un vigneron à la hauteur de l'argent investi, comme cela peut être le cas de My Major Company. Le contrat est moral et peut permettre d'être récompensé "en nature", c'est-à-dire avec quelques bouteilles, une invitation au domaine ou à une dégustation par exemple.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant