Le vice-président des Maldives arrêté pour "haute trahison"

le
0

MALE, 24 octobre (Reuters) - Le vice-président des Maldives, Ahmed Adheeb, a été arrêté samedi dans le cadre de l'enquête sur l'explosion le 28 septembre d'une bombe à bord de la vedette où se trouvait le président Abdulla Yameen, a fait savoir un responsable de la police maldivienne. "Nous avons arrêté le vice-président en lien avec l'affaire du (bateau) Finfenmaa", a dit à Reuters un responsable de la police. "Il est désormais sous garde policière au centre de détention de Dhoonidhoo". Selon le ministre de l'Intérieur Umar Naseer, le vice-président est accusé de "haute trahison". Le président, âgé de 59 ans, est sorti tiré indemne de l'explosion, survenue alors que la vedette approchait de la capitale de l'archipel, Malé, mais son épouse et deux conseillers ont été blessés. Les autorités ont parlé d'une tentative d'assassinat, commise alors que le chef de l'Etat rentrait aux Maldives après avoir effectué le pèlerinage à la Mecque en Arabie saoudite. A la mi-octobre, le chef de l'Etat a limogé son ministre de la Défense, Moosa Ali Jaleel, dans le cadre d'une reprise en main consécutive à l'explosion. Deux responsables militaires ont également été arrêtés. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant