Le vice-président de la CE en Pologne pour parler Etat de droit

le
0
    BRUXELLES, 24 mai (Reuters) - Le premier vice-président de 
la Commission européenne, Frans Timmermans, doit rencontrer ce 
mardi la Première ministre polonaise, Beata Szydlo, pour 
discuter des dernières décisions du gouvernement en matière 
judiciaire, qui suscitent l'inquiétude de l'Union quant à 
l'évolution de l'Etat de droit. 
    Frans Timmermans a déclaré sur Twitter qu'il partait pour la 
Pologne afin d'y rencontrer Beata Szydlo dans l'après-midi. 
    Après sa victoire aux élections législatives d'octobre, le 
parti de droite eurosceptique Droit et Justice (PiS) a fait 
adopter une réforme du Tribunal constitutionnel qui, selon 
l'opposition, nuisent au travail des magistrats. L'Union 
européenne a exprimé sa préoccupation, évoquant des risques 
potentiels pour l'indépendance de la justice.  
    La Commission a ouvert une enquête sur le sujet et donné la 
semaine dernière à Varsovie jusqu'à lundi, 23 mai, pour proposer 
des modifications, ajoutant qu'un refus enclencherait un 
mécanisme susceptible d'aboutir à des sanctions.  
    Beata Szydlo a déclaré la semaine dernière qu'elle n'avait 
pas l'intention de céder à "l'ultimatum" de Bruxelles. 
  
    Des responsables européens ont déclaré lundi que les 
discussions avec Varsovie se poursuivaient.  
     
 
 (Alastair Macdonald; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant