Le vice-chancelier allemand Gabriel compare l'AfD aux nazis

le
0
    BERLIN, 12 juin (Reuters) - Le vice-chancelier allemand 
Sigmar Gabriel a comparé les membres du parti Alternative für 
Deutschland (AfD) aux nazis, dans des propos rapportés dimanche 
par la presse allemande. 
    L'AfD cherche à provoquer avec ses positions contre les 
immigrés et les musulmans, qui suscitent l'émoi chez ses 
adversaires en Allemagne mais lui valent environ 15% des 
intentions de vote, a ajouté Sigmar Gabriel. 
    "Tout ce qu'ils disent, je l'ai déjà entendu, pour être 
clair, de la part de mon propre père, qui a été un nazi jusqu'à 
son dernier souffle", a dit le dirigeant social-démocrate au 
groupe de presse Funke Media Group, qui possède entre autres le 
Berliner Morgenpost et le Hamburger Abendblatt. 
    Pour Sigmar Gabriel, certains partisans de l'AfD rejettent 
les valeurs cosmopolites et libérales de l'Allemagne moderne. 
    "Ils veulent revenir à la vieille république ouest-allemande 
inhibée des années 1960, lorsque les femmes restaient à la 
maison et que les étrangers, les gays et les lesbiennes devaient 
être invisibles et quand on chantait de vieilles chansons 
militaires le soir autour d'une bière", a-t-il dit. 
 
 (Caroline Copley; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant