Le vibrant appel de François Fillon aux centristes

le
0
Le premier ministre, qui a appelé vendredi soir au Mans à l'unité de la droite et du centre derrière Nicolas Sarkozy, prend date pour l'après-6 mai.

Son calme, son sérieux, son souci constant de réduire le déficit et maîtriser les dépenses publiques ont toujours rassuré les centristes. Depuis Le Mans, vendredi soir, François Fillon leur a adressé un vibrant appel à faire l'unité derrière Nicolas Sarkozy, alors que ce dernier a impérativement besoin des voix de François Bayrou (comme de celles de Marine Le Pen) pour s'imposer le 6 mai. «C'est le Grand Ouest qui est rassemblé et c'est toute la majorité qui fait bloc», a lancé le premier ministre devant quatre ministres et une trentaine de parlementaires, dont de nombreux centristes (Pierre Méhaignerie, Jean Arthuis, François Zocchetto, etc.). «C'est le symbole d'une majorité qui sait s'unir lorsque l'essentiel est en jeu», a-t-il poursuivi en saluant les élus qui ont soutenu François Bayrou au premier tour avant de rallier Nicolas Sarkozy.

Un autre élu centriste du Grand Ouest, Alain Lambert, qui avait soutenu François Bayrou au premier tour, était absent.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant