Le verrou de Syrte sur le point de céder

le
0
L'assaut contre les derniers kadhafistes a permis dimanche une percée décisive.

Envoyé spécial à Syrte

Les gros 4×4 sont plantés dans une petite plaine desséchée. Assis sur le siège en fer de leurs pièces, les servants des mitrailleuses font cracher leurs armes presque sans discontinuer sur la route en contrebas, visant un groupe d'immeubles jaunâtres où se terrent des combattants loyalistes. Dans ce faubourg au sud de Syrte, dernier bastion d'importance encore aux mains des partisans de Kadhafi, l'économie de munitions ne fait pas partie des préoccupations. De temps à autre, un bruit de chalumeau signale le départ d'une roquette. Un nouveau panache noir s'élève alors dans le ciel de la ville assiégée, assorti d'un bruit mat.

Dans son pick-up, Mustafa affiche le calme des soldats aguerris. «C'est le jour zéro. Nous avons lancé l'assaut final sur Syrte et nous ne nous arrêterons plus. Dans cinq jours tout au plus, nous serons maîtres se la ville», clame-t-il. Quelques «Allah akbar» saluent cette prévision. Après 48 heures d'offensiv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant