Le verre de vin prêt-à-boire cartonne aux États-Unis

le
1

CONSO D'AILLEURS - Le marché du vin conditionné en verre de 18,7 centilitres progresse plus vite que celui de la bouteille de 75 cl outre-Atlantique.

Star de la téléréalité! Le verre de vin prêt-à-boire a conquis les consommateurs américains ... Et les investisseurs. L'entreprise Zipz Wine, qui commercialise du vin conditionné dans des verres en plastique scellés de 18,7 centilitres, a raflé l'investissement le plus important de l'histoire de Shark Tank ,une émission de téléréalité diffusée sur la chaîne ABC depuis 2009. Durant ce show télévisé, des entrepreneurs ont quelques minutes pour convaincre des investisseurs de financer leur projet. Fin 2014, c'est ainsi que Zipz Wine a séduit le propriétaire d'un grand vignoble, qui a mis 2,5 millions de dollars sur la table en échange de 10% du capital de la société.

Créée en avril 2013, l'entreprise basée dans le New Jersey commercialise désormais ses Cabernet Sauvignon, Merlot, Chardonnay et Pinot Grigio dans 1200 points de vente aux États-Unis , notamment des supermarchés Wal-Mart, et sur son site Internet au prix de 39,99 dollars le pack de 12 unités. Les ventes de son verre de vin prêt-à-boire, issu de la technologie brevetée CleanWrap et entièrement recyclable, ont atteint les 650.000 dollars, a révélé Andrew McMurray, consultant pour la marque, sur le plateau de l'émission. Zipz Wine ne compte pas s'arrêter là: au premier trimestre de 2015, ses produits débarqueront dans les grandes surfaces du Royaume-Uni, selon Harpers .Des négociations avec des enseignes de distribution seraient également en cours en Europe, notamment en Europe de l'Est, au Canada et en Amérique Centrale.

Vin «portable»

De nombreuses entreprises se sont lancées sur ce marché du vin «portable», à boire lors d'un pique-nique au parc, d'un match au stade ou d'une sortie au golf, ces dernières années. À l'instar de W1ne for One, Stack Wines ou encore Copa Di Vino. Cette dernière, créée en 2010 dans l'Oregon, s'est alliée avec OneGlassWine, la branche américaine d'une entreprise française varoise, 1/4 Vin, qui fabrique des conditionnements de verres prêts-à-boire depuis 10 ans. Ce spécialiste tricolore a flairé le bon filon en partant à la conquête du marché américain dès 2009.

Le marché du vin conditionné en verre pèse 253,6 millions de dollars aux États-Unis, selon des données de Nielsen citées par le magazine spécialisé Vineyard & Winery Management .Les revenus générés par ce segment de marché ont grimpé de plus de 6% en 2013 (après une croissance de plus de 15% l'année précédente), une progression plus rapide que celle des bouteilles de 75 cl, qui ont augmenté de 5,2% sur la même période.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2801849 le lundi 23 mar 2015 à 15:47

    Encore un truc ridicule ! Ca fait longtemps que l'on a les bouteilles de 25 cl ........