Le verdict Nokia-Samsung sur des brevets attendu sous peu

le
0
    HELSINKI, 31 janvier (Reuters) - Nokia  NOKIA.HE  et Samsung 
 005930.KS  devraient régler dans les jours à venir un 
contentieux de propriété intellectuelle et les analystes 
s'attendent à ce que cela se traduise par des centaines de 
millions d'euros au bénéfice de l'équipementier finlandais des 
télécommunications. 
    Nokia et Samsung sont en procédure d'arbitrage contraignante 
depuis 2013 afin de régler la question de dédommagements 
supplémentaires sur une période de cinq ans rétroactive au début 
de 2014. L'instance d'arbitrage de la Chambre de Commerce 
internationale doit rendre sa décision très prochainement. 
    Sami Sarkamies, analyste de Nordea, est l'un des rares à 
donner une estimation précise, estimant que le verdict sur cette 
affaire de brevets pourrait augmenter le bénéfice d'exploitation 
(Ebit) de Nokia de quelque 700 millions d'euros cette année, 
prévoyant que l'instance fixera une redevance annuelle de 300 
millions d'euros. 
    "Samsung a versé à Nokia sans doute 100 millions par an et 
dorénavant, le débours pourrait atteindre autour de 300 millions 
d'euros (par an). La redevance sera également versée 
rétroactivement pour les deux dernières années", explique-t-il. 
    "Mais il a déjà enregistré peut-être 100 millions par an de 
Samsung dans ses comptes, donc l'impact sur l'Ebit cette année 
pourrait être de l'ordre de 700 millions d'euros". 
    Sarkamies recommande de "conserver" l'action Nokia, qui a 
perdu 9% depuis avril 2015, lorsqu'il a annoncé l'achat 
d'Alcatel-Lucent  ALUA.PA  pour 15,6 milliards d'euros, une 
opération qui doit être bouclée ce trimestre. 
    Un porte-parole de Nokia s'est refusé à tout commentaire.    
     
 
 (Jussi Rosendahl, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant