Le Venezuela veut une réunion d'urgence de l'Opep avec la Russie-WSJ

le
0

27 août (Reuters) - Le Venezuela a contacté d'autres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour tenter d'obtenir une réunion d'urgence avec la Russie afin d'enrayer la chute des cours du brut, rapporte le Wall Street Journal. Caracas a notamment contacté Mohammed al-Sada, ministre du Pétrole du Qatar et actuel président de la conférence de l'Opep, précise le quotidien américain en citant des sources proches du dossier. (http://on.wsj.com/1KQQ9ks) "Si le Venezuela ou d'autres comme l'Algérie peuvent obtenir de la Russie un engagement à agir, alors on pourrait avoir un motif pour se réunir mais pour le moment ce n'est pas le cas", a déclaré une source Opep du Golfe au WSJ. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du cartel. L'Algérie avait évoqué début août la possibilité d'une réunion d'urgence de l'Opep mais cette éventualité avait été écartée par deux délégués de l'organisation. ID:nL5N10L2CX Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, a imputé jeudi le récent plongeon des cours à certains membres de l'Opep et a dit douter qu'une réunion d'urgence puisse servir à quelque chose, selon l'agence Shana qui dépend du ministère iranien du Pétrole. A l'issue de sa dernière réunion ministérielle, le 5 juin à Vienne, l'Opep a décidé de maintenir son plafond de production pour six mois, passant outre les craintes sur les prix alors que certains de ses membres, comme l'Iran, cherchent à accélérer leurs exportations. ID:nL5N10L2CX Les cours du brut ont rebondi jeudi de 10%, à la faveur de rachats de découverts, tout en restant en baisse de quelque 20% depuis le début de l'année. ID:nL5N11254X (Anet Josline Pinto à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant