Le Venezuela sous l'emprise de Hugo Chavez

le
0
Au culte de la personnalité s'ajoutent les ?uvres sociales directement financées par la manne pétrolière.

Hugo Chavez a conclu son meeting de Guarenas, samedi 29 septembre, par ces mots: «Que le Christ toujours nous illumine! Votez Chavez pour continuer à construire le règne de Dieu sur terre! Hasta la victoria siempre!» Il avait manifestement retrouvé une énergie qui avait disparu depuis que son cancer fut diagnostiqué, en juin 2011. Il a fait allusion à sa santé: «J'ai vaincu la mort pour assumer mes engagements vis-à-vis du peuple vénézuélien!»

Les références mystiques et religieuses sont aujourd'hui beaucoup plus nombreuses dans les discours de Chavez que les références marxistes. Il a déplacé la date de l'élection pour la faire coïncider avec la fête de la Vierge de Rosario de la Savaneta, vénérée dans tout le pays. S'il se veut le leader du socialisme du XXIe siècle, il s'appuie plus sur le mythe de Bolivar, le libérateur de la patrie, et la Bible que sur Le Capital.

Mercredi dernier, pour contrecarrer les critiques de l'opposition sur l'état des infra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant