Le Venezuela libère trois opposants politiques

le
0
    CARACAS, 1er novembre (Reuters) - Trois militants de 
l'opposition vénézuélienne ont été libérés en guise de geste de 
bonne volonté de la part du président Nicolas Maduro, dont le 
gouvernement a engagé des discussions avec l'opposition. 
    Carlos Melo, Andres Moreno et Marco Trejo ont été libérés 
tard lundi soir. L'opposition affirme qu'une centaine de 
prisonniers politiques sont toujours détenus dans le pays. 
    "J'espère que ce qui m'est arrivée arrivera à tous les 
autres", a déclaré Melo dans une vidéo diffusée après sa 
libération. Arrêté en août, il est accusé d'avoir transporté des 
explosifs dans le cadre d'un projet de complot contre Maduro. 
    Les deux autres militants relâchés sont soupçonnés d'avoir 
porté atteinte au moral des armées en diffusant une vidéo de 
propagande montrant un soldat aux prises avec les mêmes 
difficultés économiques que les manifestants anti-Maduro. 
    Leur libération n'annule pas les poursuites judiciaires dont 
ils font l'objet, a précisé le gouvernement. 
    Le dirigeant socialiste a rencontré sous l'égide du Vatican 
des représentants de l'opposition au cours du week-end. Ces 
derniers ont conditionné la poursuite du dialogue à la 
libération de tous les prisonniers politiques et à la tenue d'un 
référendum sur la poursuite ou non du mandat de Maduro. 
    Jesus Torrealba, secrétaire général de la Table de l'Unité 
démocratique (MUD), coalition de l'opposition, s'est félicité de 
ces trois libérations mais a ajouté qu'elles ne suffisaient pas, 
appelant à l'élargissement de tous les prisonniers politiques, 
dont les chefs de file de l'opposition Leopoldo Lopez, Antonio 
Ledezma et Manuel Rosales. 
    "Ils doivent nous donner ce référendum révocatoire ou, à 
défaut, avancer la date des élections présidentielles", a-t-il 
ajouté. 
    Le prochain scrutin présidentiel n'est pas attendu avant fin 
2018. 
 
 (Diego Ore; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant