Le Venezuela accuse Washington de conspiration

le
0
Nicolas Maduro affirme que Chavez a été empoisonné et dénonce des tentatives de déstabilisation.

de notre envoyé spécial à Caracas

Nicolas Maduro va créer une commission pour enquêter sur le cancer d'Hugo Chavez, qui «a présenté des évolutions tout à fait surprenantes» laissant penser que le président vénézuélien aurait été empoisonné. Le coupable n'a pas besoin d'être nommé: Washington. Manifestement, si le premier ressort de la campagne présidentielle du candidat désigné par Hugo Chavez, le 8 décembre, est la référence continuelle au leader bolivarien, le second est l'exacerbation de la dialectique de la confrontation. «Nicolas Maduro a fait son premier acte de campagne électorale quelques heures avant l'annonce de la mort de Chavez le 5 mars 2013, déplore Milos Alcalay, ancien ambassadeur du Venezuela à l'ONU. En annonçant l'expulsion de deux diplomates américains, il a montré qu'il ferait une campagne de confrontation, avec l'opposition com...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant