Le Vatican sous la pression de la justice et des ragots

le
0
DÉCRYPTAGE - Selon Jean-Marie Guénois, rédacteur en chef adjoint chargé des religions, le Vatican est soumis presque quotidiennement, depuis six mois, à diverses accusations.

Et maintenant un fils de cardinal! Le Vatican n'a pas tardé à démentir sèchement l'information publiée par l'hebdomadaire italien Panorama qui affirmait, en fin de semaine dernière, qu'un des cardinaux en charge des affaires financières de l'Église aurait un fils âgé aujourd'hui d'une trentaine d'années... «Totalement faux et dénué de tout fondement», affirme le père Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, considérant que ce genre d'accusations «sort des frontières légitimes du droit de commentaire» en indiquant que des poursuites seront engagées.

Le même jour, une perquisition conduite par la magistrature italienne avait lieu à cinq cents mètres de la place Saint-Pierre, dans les locaux de la direction d'un institut médical catholique italien, effectivement soumis à une enquête suite à une perte mal expliquée de 800 millions d'euros...

Lettre de soutien

Cette accusation de paternité démentie ou cet acte judiciaire spectaculaire - qui s'est toute

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant